Commander votre enregistrement pour le Danemark

L’enregistrement pour les zones à faibles émissions danoises (anciennement EcoSticker), informations sur les restrictions de circulation et la qualité de l’air, et bien plus...

A l'attention de :

L'EcoSticker a été supprimé le 01.07.2020 et n'est plus valable ! Entrée uniquement sur enregistrement !


Les principales zones à faibles émissions

Copenhague

La zone à faibles émissions de Copenhague (Miljozone) est la première des zones à faibles émissions mise en place au Danemark. La zone à faibles émissions a pris effet en 2008 et ne s'appliquait initialement qu'aux véhicules immatriculés dans le pays. La zone à faibles émissions concerne principalement le centre de Copenhague et la commune de Frederiksberg. Afin de ne pas trop perturber le trafic commercial/maritime à destination et en provenance de Copenhague, un itinéraire de transit en provenance de Havnen Nord traverse la zone à faibles émissions. Outre Copenhague, l'obligation d'enregistrement au Danemark s'applique également aux zones à faibles émissions d'Aalborg, Aarhus et Odense. Tout contrevenant peut entrainer une amende allant jusqu'à 1 700 euros.

Aalborg

La zone à faibles émissions d’Aalborg (Miljozone) a été la deuxième zone à faibles émissions à avoir été mise en place au Danemark après Copenhague. La zone à faibles émissions de la quatrième plus grande ville du Danemark a été créée début 2009 et ne s'appliquait initialement qu'aux véhicules immatriculés dans le pays de norme Euro 3 ou moins. La zone à faibles émissions concerne principalement le centre d'Aalborg. La zone est limitée à l'est par la E45 (Ostre alle) jusqu'au Limfjord au nord. La rue Vestebro à Aalborg est notée comme une voie de transit et ne fait pas partie de la zone à faibles émissions.

Aarhus

La zone à faibles émissions d’Aarhus (Miljozone) a été la troisième zone à faibles émissions à avoir été mise en place au Danemark. La zone à faibles émissions de la deuxième plus grande ville du Danemark a été mise en place en 2010 et ne concernait également que les véhicules immatriculés dans le pays. La zone à faibles émissions se situe le long de la baie d’Aarhus dans le Cattégat, à l’est de la ville. La zone environnementale est ainsi essentiellement délimitée par la rocade « Ringstrasse 1 » vers le sud, l’ouest et nord. Le trafic vers le plus grand terminal à conteneurs du Danemark est possible via la route nationale B-1, qui ne fait pas partie de la zone.

Odense

La zone à faibles émission d'Odense (Miljozone) est la dernière des quatre zones à faibles émissions mise en place au Danemark. La zone à faibles émissions, située dans la région de Syddanmark sur l'île de Funen, a été instaurée en 2010 dans la troisième plus grande ville du Danemark. La zone à faibles émissions ne concernait initialement que les véhicules immatriculés dans le pays. Les limites de la zone à faibles émissions d'Odense sont celles du boulevard périphérique 2 (Ring 2) de la ville d'Odense. Il est à noter que le pont tournant d’Odin (Odins Bro), qui traverse le canal, se situe également dans la zone à faibles émissions. 

Les principales vignettes et enregistrements

Enregistrement - Danemark 

Un enregistrement au Danemark est nécessaire depuis le 1er juillet 2020 pour circuler dans les zones à faibles émissions danoises d'Aalborg, Aarhus, Copenhague et Odense. Les caméras sont installées en différents points des zones à faibles émissions et scannent chaque véhicule de façon entièrement automatisée. La plaque d'immatriculation est enregistrée et comparée avec une base de données. Si la recherche révèle que le véhicule n'aurait pas dû circuler, une amende pouvant aller jusqu'à 1 700 euros s’applique. Cela concerne les véhicules immatriculés au Danemark et à l'étranger. 

En savoir plus

EcoSticker

L'EcoSticker a été introduit le 1er novembre 2011 dans les quatre zones à faibles émissions danoises. Cette vignette n’est plus en place depuis le 1er juillet 2020. Le système de vignettes a été supprimé et remplacé par un système caméras couplées à une base de données. Jusque-là, seuls les bus ou poids-lourd (>3,5t) Diesel, avec une vignette, étaient autorisé à pénétrer dans les zones à faibles émissions. Le contrôle était effectué manuellement par la police. Lorsqu’une personne était contrôlée sans vignette, il fallait compter sur amende pouvant aller jusqu'à 2700 €. 

En savoir plus 


L'appli Green-Zones aide à garder une vue d’ensemble des choses. Avec plus de 200 zones à faibles émissions en Europe, on garde un œil sur l’ensemble d’entre elles. Où y a-t-il des restrictions de circulation ? Suis-je concerné ? Quand puis-je circuler en voiture et quand est-ce interdit ? Quelles amendes risque-t-on ? dois-je payer ? Mon hôtel est-il situé dans une zone à faibles émissions ? Où puis-je encore conduire avec mon vieux véhicule ? Quelle est la qualité de l'air dans ma ville ? Retrouvez tout cela et bien davantage dans l'appli Green Zones, adaptée à votre véhicule.


    Green-Zones® en quelques chiffres