Effets positifs des zones environnementales danoises

Dès la mise en place de la première zone environnementale à Copenhague/Frederiksberg, des effets positifs de réduction de la pollution atmosphérique se sont fait ressentir.
On espérait, dès la mise en place de la zone, une réduction annuelle de :

•    150 morts prématurées en moins
•    150 enregistrements hospitaliers pour maladie cardio-vasculaire ou respiratoire en moins
•    750 cas de bronchite en mois
•    8 000 cas d’asthme en moins
•    90 000 de jours de congés maladie en moins liés à des maladies du système respiratoire

Le Maire Klaus Bondam avait souhaité, au lancement de la zone environnementale de Copenhague le 1er septembre 2008, que tout le Danemark devienne une grande zone environnementale.

Au moment du premier bilan intermédiaire de juillet 2010, on pouvait constater, notamment grâce au renforcement de la mesure par l’introduction des normes EURO 3 et EURO 4, que la zone environnementale avait permis une réduction de 26% des particules fines ainsi qu’une réduction de 9% des oxydes d’azote.

Commandez ici l'Ecosticker danois pour les zones environnementales danoises

 

 

.